Appli web versus Appli smartphone

Notre point de vue

D’après nous dans de nombreux cas il vaut mieux réaliser ou faire réaliser une appli web qu’une appli smartphone. Pourquoi cela ? Et si notre point de vue est justifié, pourquoi les gens ne le savent-ils pas ?
Telle est la motivation de cet article.

« Write once, run everywhere »

Ce slogan qui accompagnait le lancement du langage Java par Sun Microsystems, c’est devenu la réalité des applications Web.

Une application Web, comment c’est fait ? C’est généralement une application « serveur » qui envoie des dialectes au « client », votre navigateur, et qui ensuite communique avec ce client. Les dialectes client sont HTML, CSS, Javascript. De plus en plus de choses se jouent dans le Javascript client.

Depuis quelques années, les applications web sont « Responsive » c’est-à-dire qu’elles fonctionnent sur smartphone.

Une application web : on met l’URL en raccourci sur l’écran de son smartphone, et le tour est joué !

  • Pas besoin de passer par l’App store ou le Google Play store pour télécharger une quantité souvent extravagante de méga-octets.
  • Bonus immense, l’application peut être utilisée « partout »* : sur smartphone de marque Tartempion, mais aussi sur Windows, Mac, Linux ou Autre ; la diversité c’est aussi dans les systèmes d’exploitation : dans le désordre QNX, Ordissimo, FireOS, Raspberry, Blackberry OS, etc. ; sur tablette, sur votre réfrigérateur s’il a un navigateur Web – on ne sait jamais ce qu’il y a chez les gens.
  • On peut convertir une application web en application portable ; en effet s’il suffit de mettre un raccourci pour que déjà, ça marche, vous imaginez bien qu’il suffit en quelque sorte de personnaliser le raccourci pour qu’il devienne une application.

Et une application smartphone ?

Une application smartphone peut-elle être convertie en application Web ?

  • Que Nenni. À moins qu’elle ait été spécifiquement été écrite pour fonctionner sur le web, c’est la Ré-é-cri-ture assurée.
  • Réécrire c’est coûteux. €€€

Peut-on faire marcher une application smartphone sur un PC ou un Mac ?

  • Normalement on devrait pouvoir le faire. Ce n’est pas à la portée de tout le monde. Il faut installer un émulateur puis, au moyen de cet émulateur installer l’appli. Je viens juste d’essayer trois émulateurs ; les deux premiers consommaient énormément de ressources et avaient des performances lamentables ; le deuxième ne marchait pas du tout ; j’ai gardé le troisième, mais la phase d’installation mériterait un article à part entière.

Une application smartphone peut-elle être déployée rapidement auprès de 1000 personnes ?

  • Que non point. 1000 personnes devront, si elles veulent bien, se rendre sur le app ou google play – store et télécharger l’appli. Et consommer 1000 x 10 minutes.

Une application smartphone est-elle identique sur iOS et sur Android ?

  • Non, les binaires sont différents, et il y a des différences dans la construction de l’expérience utilisateur. Les deux plateformes doivent être testées attentivement.

Mais alors… Pourquoi tout le monde fait des apps pour smartphone ?

Il y a plein de raisons. Commençons par les bonnes :

  • Certaines applis n’ont pas besoin de données « serveur » et sont autonomes sur le smartphone, doivent pouvoir fonctionner sans Internet.
  • Certaines applis ont besoin de puissance CPU et doivent être écrites au plus près du système d’exploitation du smartphone.
  • On peut souhaiter mettre en oeuvre le phénomène psychologique de l’appropriation : j’installe une app, c’est sous mon contrôle, elle vient chez moi, « c’est à moi ». On peut même supposer que le temps de téléchargement donne une valeur à la chose.
  • Tout le monde ne sait pas placer un raccourci web sur l’écran de son smartphone, même si c’est trivial une fois qu’on le sait.
  • L’App store et le Google play store sont des systèmes marchands, qui peuvent rémunérer les auteurs d’application, en plus de rémunérer Apple et Google.

Il y a les raisons historiques :

  • Quand Apple a lancé l’App store, les applications Web n’étaient pas encore « Responsive », utilisable sur Smartphone.
  • Quand Apple a lancé l’App store, il y a eu engouement et création d’un marché parce que c’était facile et sécurisé : installer ou désinstaller une app, c’était à la portée de tous.
  • Les mêmes raisons sont sensiblement vraies pour Google et le Google play store.
  • Il y a aussi un phénomène psychologique d’appropriation : j’installe une app, c’est sous mon contrôle, elle vient chez moi, c’est à moi. On peut même supposer que le temps de téléchargement donne une valeur à la chose.
  • L’App store et le Google play store sont des systèmes marchands, qui peuvent rémunérer les auteurs d’application, en plus de rémunérer Apple et Google.
  • Donc où est l’intérêt des GAFA ? Que vous fassiez une appli web ou une appli smartphone ?
  • Tout le monde ne sait pas placer un raccourci web sur l’écran de son smartphone, même si c’est trivial une fois qu’on le sait.
  • Les applis web aussi puissantes et faciles à utiliser que des applis smartphone, c’est un phénomène récent.

Il y a les mauvaises raisons :

  • Les gens ne savent pas encore qu’une application web a le potentiel de devenir une application smartphone.
  • L’intérêt de Google et d’Apple, c’est de vous amener dans leur boutique et d’ignorer le reste du monde. Mais est-ce le vôtre ?

Et alors, qu’est-ce qu’on fait ?

Les lecteurs attentifs de cet article comprendront donc qu’il est important de se poser la question.

Un projet d’appli ? Oui mais quel type d’appli, Web ou smartphone ?
À vous de prendre la bonne décision.

*Non Christophe, pas sur Minitel quand même.

Une question, une idée ? N’hésitez pas à prendre contact .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *